CIRCAV

Les numéros

  • Logo Universit Lille
  • Logo GERiiCO
  • Logo CIRCAV

Le n°28 de la revue - 2019

couv N°27



L’art des génériques [Télévision]

logo Harmattan

Coordonné par Réjane Hamus-Vallée et
Alexandre Vuillaume-Tylski

Présentation

Tout programme télévisé possède un générique qui indique au public que son émission commence. Série, coupure publicité, bulletin météo ou interview politique : le générique encadre des programmes divers dans leurs formats, leurs audiences et leurs objectifs, mais se retrouve dans toutes les télévisions du monde. Employant de nombreuses techniques, le générique est devenu, au fil des décennies, un carrefour d’expérimentations graphiques et sonores, tout en constituant un territoire de stratégies narratives (poser le contexte, lancer le récit, semer des indices, etc.), commerciales (fidéliser le public, vendre une chanson, valoriser une star, etc.) et bien sûr esthétiques. Ce numéro 28 de CIRCAV propose une première approche du générique à la télévision en croisant des études de cas, en particulier de séries états-uniennes, ainsi qu’une réflexion historique sur ses mutations techniques et esthétiques. Alors que de nouveaux supports de diffusion proposent un rapport paradoxal aux génériques, travaillés et créés par des sociétés spécialisées et en même temps facilement zappés par le bouton « passer l’intro », le générique participe toujours fortement à l’expérience télévisuelle. Ses expérimentations visuelles et sonores offrent un espace où se déploie tout l’art des créateurs de génériques, trop souvent resté dans l’ombre.

Sommaire

Réjane Hamus-Vallée et Alexandre Vuillaume-Tylski
Avant-propos,     p. 11


Séverine Barthes
Généalogie du générique : les « séries culturelles » des séries télévisées américaines,     p. 15


Lucie Castaigne
Sept génériques pour une émission : symptômes d’une évolution ?,     p. 33


Sophie Lorgeré
Analyse technique et esthétique du générique originel de Doctor Who en 1963 : Instituer une identité sérielle par le générique,     p. 51


Émilie Lemoine
Génériques & « teen series » : le désenchantement d’un monde,     p. 67


Mathieu Pierre
“I wanna do bad things with you” : Des enjeux esthétiques du générique des séries fantastiques américaines,     p. 87


Stéphanie Marty
Le générique : objet artistique, stratégique,transmédiatique : Le cas du générique de la série Game of Thrones,     p. 103


Benjamin Campion
« Attention, l’épisode commence ! ». Quand la série télévisée se raconte (aussi) par son générique,     p. 123


Maureen Lepers
Poétique et politique des corps noirs et blancs dans deux génériques de Patrick Clair (True Detective, Nic Pizzolatto, HBO, 2012 et Luke Cage,Cheo Hodari Coker, Netflix, 2016),     p. 143


Justine Breton
[Son du cor] Les marges de Kaamelott,     p. 165


Gilles Benin
Le fantastique religieux dans le générique de The Leftovers (saison 1) : du sentiment de l’absurde au minimalisme musical,     p. 183


Vladimir Lifschutz et Frédéric Aubrun
Hyperesthétisation du générique TV : circulation du sens par le visionneur,     p. 199


Marta Boni et Valentina Re
“Do not skip the intro!ˮ Les génériques des plateformes over-the-top,     p. 219


Alexandre Vuillaume-Tylski
Les génériques de séries télévisées en France vus par leurs auteurs : cinq témoignages inédits,     p. 235


Tiphaine Zetlaoui
Note de lecture,     p. 247


Présentation des auteurs,     p. 251